De la série télévisée des années 60 à la franchise relancée par Brian de Palma en 1996, Mission: Impossible est aujourd'hui indissociable de Tom Cruise. L'acteur est Ethan Hunt, il ne l'interprète pas, il le vit. Son implication dans les cascades est époustouflante, ces dernières étant de plus en plus impressionnantes. Mission: Impossible - Fallout arrive sur les écrans français le 1er août, préparez-vous au grand spectacle. 

Si les films de la saga évoluent en bien au fil des années et des améliorations technologiques, la production n'a jamais effacé ni remplacé l'esprit original découvert dans les années 60. Une équipe de choc, prête à tout pour accomplir ses missions, tout en gardant un ton léger sur la mythique musique de Lalo Schiffrin. Cette identité musicale est la marque de Mission: Impossible, le thème accompagne avec toujours autant d'intensité chaque action, pour notre plus grand plaisir. 

5519342

Mission: Impossible - Fallout exploite les failles de Hunt ou quand il faut choisir entre sauver ses proches ou l'humanité. Et même la décision qui semble la plus bienveillante peut avoir des conséquences désastreuses. Hunt et son équipe vont devoir se lancer dans une course contre la montre palpitante pour sauver le monde. Suite directe de Rogue Nation, ils se trouvent de nouveau confronté au Syndicat, terrible organisation terroriste dont le projet accentue l'aspect dramatique de ce film.
 
Encore une fois, Tom Cruise s'est lancé de nombreux défis en cascades en tout genre: courses poursuites, escalade, pilotage dangereux, on en prend plein les yeux. La logistique et l'entraînement ont pris plusieurs années avant d'être prêt pour le tournage. L'acteur intrépide s'est d'ailleurs blessé en sautant entre deux immeubles (et pourtant ce n'est pas le passage le plus impressionnant). Peut-être la plus folle est un saut en chute libre. Il semble réellement prendre des risques, et c'est peut-être ce qui participe au succès de cette saga qui ne s'est jamais essoufflée. Même si évidement les situations sont extrêmes, l'écriture de son personnage n'oublie pas qu'il vieillit. Ainsi, on découvre Hunt toujours aussi physique, mais il se relève moins vite après avoir pris de violents coups.

2222271

Cruise est la star, mais le casting à ses côtés n'est pas dans l'ombre, loin de là. On a plaisir à retrouver ses acolytes Simon Pegg (Benji) et Ving Rhames (Luther), Rebecca Ferguson (Ilsa), tout comme découvrir Henry Cavill et sa moustache en agent de la CIA. Pour en revenir aux cascades, ce dernier a avoué avoir subi un entraînement bien plus difficile que pour son rôle de Superman. À l'écran cela se voit, l'implication des acteurs donne à leur personnage une allure réaliste où on ressent leur force, leur peine, leur souffrance. Durant les combats, la sueur est visible comme la marque des coups. Les chorégraphies sont bien réalisées, on est sans cesse au cœur de l'action. 
 
L'autre star de M:I6 est Paris. Le films se déroule dans plusieurs lieux, le plus emblématique étant la capitale française. On assiste à une course poursuite halletante, tournée en clin d'œil au court-métrage que Claude Lelouch a tourné en 1976, C'était un rendez-vous. On se ballade dans la plupart des lieux emblématiques de Paris (le Trocadero, l'Arc de Triomphe, le Grand Palais ou encore le Palais Royal) et dans d'autres moins connus mais parfaits pour ce film comme les tunnels du Canal Saint-Martin ou la Promenade René Capitan. Autre grosse scène d'action parisienne, un incroyable braquage de convoi blindé, tournant important du film, montre la qualité à la fois d'écrture des scènes d'action et d'organisation du tournage pour maîtriser le moindre détail.

0170504

Pour ceux qui pensent avoir tout vu dans la bande annonce, en effet elle donne l'effet de comprendre énormément de choses, le film dure tout de même 2h40. Les quelques échantillons qu'on nous sert ne sont que le sommet visible de l'iceberg. Mission: Impossible est connu pour ses retournements de situation, on se fait avoir en permanence, le suspense est bien présent jusqu'à la fin. On peut tout de même reprocher quelques longueurs, même si le scénario est très riche en action.