Chouf clôt la trilogie sur Marseille de Karim Dridi commencée en 1995 avec Bye-Bye. Après plusieurs années d'observations, de préparations, de répétitions, il monte un film faisant écho à une triste réalité dans ces quartiers qui nourrissent trop souvent les colonnes de faits divers.

Chouf signifie "regarde". Le sens tend aussi vers le fait d'épier, d'être guetteur, ce qui sonne parfaitement bien avec le sujet abordé. Le film nous amène au cœur des quartiers dits "difficiles" de Marseille. Là où on ne grandit pas comme les petits français ordinaires, là où on est prêt à tout pour sortir la tête de l'eau. Sofiane a la chance d'être parti faire des études de commerce. Il vient rendre une courte visite à sa famille, mais son séjour est terni par l'assassinat de son frère. Cet épisode brutal va le changer à jamais, car il doit savoir qui a fait cela et surtout pourquoi.

chouf-1

Karim Dridi aurait pu faire un documentaire, mais il a choisi de faire de Chouf une fiction permettant aux habitants de ces quartiers de devenir acteurs et de les sortir de leur quotidien. Certe, le film raconte ce quotidien, mais au moins, le temps de la longue préparation avant le tournage et pendant celui-ci il les aura amené ailleurs, en leur ouvrant une fenêtre d'air frais, leur proposant un échappatoire. Son casting est en grande partie amateur et leur talent frappe aux yeux. Ils ont mis toute leur âme dans leur interprétation, on voit leurs vécus sur leurs visages, on y croit. 

Le sujet est fort, on touche au drame social, on frôle le thriller. On ressent de la rage, on en ressort secoué, la violence de la vie de ces personnages continue à résonner longtemps après le visionnage. Même si le réalisateur a tout fait pour faire de ce film une fiction, beaucoup de réalisme en ressort, on pense souvent à l'aspect documentaire, on n'arrive pas à avoir une vision détachée de la réalité, et on en retient peu d'espoir. C'est peut-être le seul point faible du film. 

Chouf est un film hyper-réaliste, authentique, sombre et rageux, mettant en lumière un casting fort et poignant. On prend peu de plaisir à le regarder, car il offre peu d'échappatoire, mais on n'en ressort certainement pas indemne.

Retrouvez Chouf en DVD (sorti le 9 mars 2017), édité par Blaq Out. Voir toute l'actualité de Blaq Out sur son site et sa page facebook.


http://www.cinetrafic.fr/liste-film/4075/1/la-banlieue-et-cites-francaises-au-cinema
http://www.cinetrafic.fr/meilleur-film-2017