26 janvier 2016

Les Tuche 2 - Le rêve américain ★★

En avant première au Gaumont Opéra, en présence de l'équipe du film, je n'ai pas pu résister et j'ai pris ma place pour voir Les Tuche 2 ! Après une présentation brève d'Olivier Baroux qui pense déjà peut-être à un numéro 3, Jean-Paul Rouve anime un peu la scène en prenant son accent de Jeff Tuche suivi de quelques mots d'Isabelle Nanty, puis place au film pour 1h34 de rigolade.   Petit résumé :Même si je ne me souviens pas très bien du premier (non, je n'ai pas révisé avant d'y aller), le topo est presque le même. L'histoire... [Lire la suite]
Posté par nath-graphiste à 00:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 janvier 2016

Legend ★

Je pense que je ne vais pas m'étendre sur ce film, car j'ai été très déçue. Legend était plein de promesses, entre la mafia londonniène et le double rôle de Tom Hardy. Heureusement qu'il est là, c'est bien le seul intérêt de ce film au scénario bancal.   La manière dont le synopsis est en général présenté est trompeur, comme la bande annonce en fait. Voici comment il faudrait présenter la chose : Frances rencontre Reg Kray, un gangster londonien, ils tombent amoureux. Mais Reg a un frère jumeau, Ron, qui a des tendances... [Lire la suite]
Posté par nath-graphiste à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 janvier 2016

Creed ★★★

Le premier Rocky, c'était en 1977, moi je l'ai découvert à la télé. Stallone, c'était une figure incontournable de l'époque avec Schwarzenegger, une sorte de héros de mon enfance, qui parlait pas beaucoup mais qui savait taper. Quand je les vois revenir aujourd'hui, avec leur délire d'Expendables par exemple ça me fait sourire. Je ne les ai jamais vu comme de grands acteurs qui peuvent avoir des jeux différents et subtils mais plus comme des figures pop qui auront marqué les années 80-90 avec leurs gros muscles. Et puis, voilà Creed... [Lire la suite]
Posté par nath-graphiste à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 janvier 2016

Carol ★★★★

----------Mise à jour 28 janvier : Je n'ai pas l'habitude de faire ça, mais je change ma note. Si vous n'avez pas encore lu la suite (que je laisse intacte), vous verrez que la notation de ce film m'aura bien remué les méninges. Cela fait 10 jours que je l'ai vu, et j'y pense encore. Pour la petite histoire (celle que je mentionne rapidement dans la critique ci-dessous) je pensais acheter des places pour Danish Girl quand je me suis retrouvée avec des billets pour Carol. Tellement impatiente de découvrir Danish Girl à force de voir... [Lire la suite]
Posté par nath-graphiste à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 janvier 2016

Les huit salopards ★★★

Les huit Salopards, c'est du Tarantino qui fait du Tarantino, avec en plus du matériel de tournage et de la musique où on sent qu'il s'est surtout fait plaisir. Rien de bien innovent par rapport à ses sept autres films et ça fonctionne plutôt bien malgré une introduction un peu longuette.   Petit résumé :L'action se situe quelques années après la guerre de Sécession, sur la route pour Red Rock très froide et enneigée. John Ruth doit y livrer sa prisonnière Daisy Dommergue. Sur son chemin, il accepte de faire monter dans sa... [Lire la suite]
13 janvier 2016

Joy ★★★

On se souvient encore du merveilleux Happiness Therapy sorti en 2012 et du déjanté American Bluff sorti l'année suivante de David O. Russell. On prend les mêmes et on recommence ! On peut dire qu'il forme une équipe gagnante avec Jennifer Lawrence, Bradley Cooper et Robert de Niro. Mais c'est mademoiselle qui a droit au rôle principal cette fois-ci, c'est tellement rare de voir ce genre de rôle pour une femme quand on y pense.    Joy est une jeune femme qui se bat pour nourrir ses enfants, gérer ses parents, qui court... [Lire la suite]
Posté par nath-graphiste à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 janvier 2016

Seul sur Mars ★★★★

Et je continue à rattraper mon retard sur les films sortis en fin d'année dernière et enfin un joli coup de coeur ! Ridley Scott revient avec un film prenant : Seul sur Mars. Dans le rôle principal, Matt Damon, qui vient se perdre une nouvelle fois dans l'espace, mais moins loin que dans Interstellar.   Mars, planète hostile, est explorée par une des missions Arès de la Nasa. Des astronautes font des prélèvements de sol mais une tempête arrive plus vite que prévue. Ils essaient tant bien que mal de rejoindre leur... [Lire la suite]
Posté par nath-graphiste à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 janvier 2016

Le pont des espions ★★★

Quand Steven Spielberg s'associe aux frères Coen, ça donne une bonne comédie dramatique, plus dramatique que comique tout de même, sur fond d'espionnage. Sobre, classique et élégant, Le pont des espions est prenant, on se prend au jeu du suspense.   Tom Hanks et Steven Spielberg forment une équipe qui gagne. Le résultat est peut-être conventionnel, mais efficace. Tom Hanks incarne l'avocat James Donovan, commis d'office pour défendre un espion soviétique. Cet homme prend son travail au sérieux alors que l'état américain veut... [Lire la suite]
Posté par nath-graphiste à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 janvier 2016

007 Spectre ★★

Voici un cycle qui s'achève. Certains n'ont pas aimé le mythique espion James Bond incarné par le froid et rustre Daniel Craig. Moi, je lui ai trouvé un certain charme, un côté brute et plus torturé plaisant par rapport aux parfaits gentlemen Sean Connery et Roger Moore. Je ne dis pas qu'il est meilleur, c'est un autre style qui s'éloigne de l'image de l'espion toujours très élégant au smoking parfait et aux multiples gadgets kitsch. Depuis Casino Royale en 2006, on découvre un agent 007 qui se fait mal, qui saigne, qui n'a pas... [Lire la suite]
Posté par nath-graphiste à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
26 décembre 2015

The Big Short: le casse du siècle ★★★

C'est assez surprenant que j'aille voir ce genre de film, je ne suis absolument pas passionnée par l'univers de la finance, ni des banques, ni de la bourse. Ça parle beaucoup, avec des termes que mon cerveau refuse d'assimiler et je suis généralement perdue au bout de quelques minutes. Ici, j'ai été agréablement surprise, je n'ai pas décroché tout au long des 2h10 du film. Et ce n'est pas seulement explicable par la présence de quatre grands acteurs qui se partagent l'affiche : Christian Bale, Steve Carell, Ryan Gosling et Brad... [Lire la suite]