Deuxième long métrage de Vincent Mariette, Les Fauves intrigue par son ambiance à la fois de thriller scandinave et de teen movie. Alors que l'action se déroule durant l'été dans un camping en Dordogne, c'est plutôt une froideur qui se dégage de ce scénario faisant planer un sentiment de danger persistant. Après un passage mitigé dans les salles de cinéma en janvier dernier, le film est maintenant disponible en DVD et VOD.

Les événements dépeints sont assez irréels. Une panthère roderait dans la forêt aux alentours du camping, des jeunes commencent à être portés disparus dont un garçon qui tournait autour de Laura. Pourtant, l'angoisse ne semble pas perturber les vacances des campeurs, malgré les recommandations de prudence des parents, les ados continuent à sortir la nuit pour se faire peur. Jamais on ne tombe dans la psychose que pourrait engendrer ce contexte, on explore plutôt l'impertinence de l'adolescence et les sentiments qui en découlent. 

1818175

Laura c'est l'étrange héroïne de ce film, parfaitement incarnée par Lily-Rose Depp dont le physique et l'allure générale représentent bien le personnage. La jeune femme est différente des autres, plus solitaire et curieuse. Elle fascine, attire et effraie à la fois par son insolence et son assurance. Elle s'éprend d'un écrivain tout aussi étrange et solitaire qu'elle, et découvre ainsi le pouvoir du désir, ce qui amplifie l'ambiguïté lors de leurs confrontations. Un jeu de chasseurs et de proies s'installe, Laura au regard félin plus imprévisible qu'il n'y parait est celle qui impressionne le plus.

Le mystère qui imprègne ce camping, l'énigme de la panthère et des disparitions, cela ne suffit pourtant pas pour se passionner pleinement pour cette histoire. Heureusement que le personnage de Laura surprend, les autres manquent de développement, ou bien sont desservis par leurs énigmatiques personnalités. Laurent Lafitte se fond bien dans la peau de l'écrivain taciturne, mais manque de profondeur. Mais le personnage le plus mal exploité reste l'inspectrice jouée par Camille Cottin, qui n'intervient que sporadiquement alors qu'elle est le parfait élément perturbateur dans cette histoire. Elle fait douter par ses propos, mais perd en crédibilité car on ne la voit enquêter qu'auprès de Laura. Elle semble manquer d'implication, comme si des coupures au montage lui avaient enlevé toute l'ampleur qu'elle aurait mérité.

0618724

Les Fauves donne un sentiment assez mitigé, l'atmosphère étrange et froide ne pallie pas assez face au manque de rythme. La belle découverte du film reste Lily-Rose Depp qui trouve un premier rôle ici taillé pour elle. Cela donne envie de la voir évoluer dans d'autres rôles sans artifices, son naturel et son aisance crève l'écran.


 Les Fauves en DVD et VOD depuis le 2 juillet, édité par Diaphana Edition Video dont vous pouvez suivre l'actualité sur leur site et leur page Facebook.


 Faites un tour sur Cinetrafic du côté des séries les plus appréciées et des films français adorés par beaucoup.