Retrouvez Falling Water en DVD et Bluray (sortie le 27 juin 2018), édité par Elephant Films


Encore inédite en France, Falling Water est une série originellement diffusée sur la chaîne américaine USA Networks sort en DVD et Bluray chez nous ce mercredi. J'ai eu l'occasion de découvrir avec beaucoup de curiosité cette première saison. 

Tess, Taka et Burton ne se connaissent pas et pourtant ils partagent les mêmes rêves. Chacun cherche à retrouver quelque chose qu'il ne peut pas atteindre éveillé, un enfant, une mère catatonique, une petite amie. Ils suivent les dédales de leurs rêves, à la quête de cette chose évanescente. Mais très vite, leur subconscient va leur jouer des tours, à ne plus être sûr de distinguer rêve et réalité. 

falling6

On sent qu'à la réalisation on a voulu distinguer ces deux états, mais de manière subtile. La photographie est travaillée, et on ressent une sorte de malaise dans le rêve, par quelques sons, cadrages et mouvement de caméra ralenti. Et pourtant on doute parfois, car tout est basé sur la manipulation de l'esprit. Le morceau de musique redondant au fil des épisodes en est d'ailleurs une belle illustration, entraînant, il reste dans la tête et pourtant il a quelque chose d'irréel, de dérangeant. 
 
Tel un puzzle géant d'une complexité extrême, le scénario offre peu de facilité de compréhension. Il faut persister à la vision des premiers épisodes pour commencer à rattacher quelques bouts ensemble et percevoir des pistes. Mais comme dans les rêves, leurs sens ne sont pas forcément évidents. Le monde des rêves est un vaste labyrinthe, où l'on peut facilement se perdre, douter...

fallingwater_promo_101-prelinear_2560x1440_0

J'ai donc persisté sans trop de regrets, chaque épisode demande tout de même une certaine concentration pour relier les indices qui y sont disséminés. Nos trois personnages étant tout d'abord dissociés, et chacun engrangeant leur lot de découvertes, il faut réussir à ne pas les mélanger tout en découvrant les liens qui pourront se découvrir entre eux petit à petit. Ce qui en ressort est que tous les autres personnages semblent louches et il faudra bien attendre le dernier épisode pour découvrir en qui on pouvait vraiment se fier. 
 
Le dénouement peut par ailleurs laisser perplexe. Un personnage est mystérieux tout au long de la série mais en est le fil rouge, le graal même. Lorsqu'on découvre enfin ses capacités après n'avoir entendu que des suppositions, ce dernier épisode devient rapidement excitant. Et pourtant, la fin nous laisse encore avec quelques doutes, sans savoir si on a bien compris ce qu'on a voulu nous démontrer. 

043566

En voulant être trop originale, Falling Water est une série ambitieuse mais difficilement accessible. Évidemment, le sujet du subconscient, du rêve, est difficile car tout devient possible, il n'a aucune limite. Sur le même sujet on pense forcément à Twin Peaks où le rêve devient aussi indispensable à l'agent Cooper pour démêler son affaire. Falling Water est dans ce cas plus compliqué par la multiplication des personnages et des situations à résoudre. On pense aussi à Inception pour la fine frontière entre la réalité et le rêve, comme la manipulation des esprits dans les rêves. 
 
Falling Water intègre une seconde saison déjà diffusée aux États-Unis, mais la production a décidé de s'arrêter là face aux faibles audiences. Cette première saison reste malgré tout satisfaisante, les dix épisodes se suffisent à eux-mêmes tant bien qu'on s'accroche la première moitié, un peu destabilisante par sa lenteur.