Sortie en novembre et en exclusivité sur Netflix, The Crown va ravir les amoureux du "so british" et des grands événements de l'Histoire. Créée par Peter Morgan et Stephen Daldry, la série retrace la vie d'Elisabeth II. Le budget est colossal et le résultat est grandiose.

Ce projet ambitieux, puisque Netflix annonce six saisons, chacune étant dédiée à une décennie de règne, a aussi un budget colossal. On annonce 100 millions de dollars pour dix épisodes. On peut écarquiller les yeux et avoir la bouche bée en apprenant cela, puisqu'on n'est tout de même pas dans un Game of Thrones qui a besoin de multiples effets spéciaux en plus de décors et de costumes particuliers, pourtant, recréer les décors majestueux fréquentés par la monarchie a un coup. On se souvient aussi de Rome qui avait du arrêter au bout de deux saisons tellement les frais devenaient faramineux pour recréer les décors.the_crown_netflix_0

Quand on voit The Crown, on y croit. Que ce soit Buckingham Palace, la fameuse adresse du 10 Downing Street ou encore l'abbaye de Westminster, tout est reconstitué de manière très convaincante, c'est juste magnifique visuellement. De même pour les costumes, aucun détail n'est laissé au hasard. Le choix d'une tenue est souvent lié au protocole quand on est monarque, on ne voit pas souvent un même personnage habillé deux fois de la même manière. Ainsi, la robe de mariée de la Reine a été reconstituée au détail près, pour la modique somme de 30 000 Livres Sterling pour sept semaines de confection. 

Le générique est aussi sobre et efficace que la série. On y voit la couronne se former petit à petit, de la base en or brut liquide jusqu'au dernier joyaux posé dessus. Ceci est une belle métaphore puisque le scénario se focalise sur la vie d'Elisabeth II afin de montrer comment on façonne une reine, pour qu'elle soit parfaite. Le tout sur une musique de Hans Zimmer, dont la mélodie évoque le sérieux et le poids que va devoir porter l'héroïne tout au long de sa vie.

2048x1536-fit_john-lithgow-transforme-winston-churchill-the-crown-netflix-4-novembre-2016

Côté casting, pas grand chose à reprocher non plus. C'est Claire Foy qui a l'honneur de porter la couronne, avec délicatesse et fébrilité. On a l'impression de reconnaître les vraies mimiques de la Reine telle qu'on la connaît dans les médias, avec sa façon de croiser ses mains ou son sourire poli notamment. A ses côtés, Matt Smith est son mari impertinent, Vanessa Kirby la sublime sœur essayant de rayonner tant bien que mal et John Lithgow fascine en Chirchill. Il est impossible de tous les citer, chaque personnage a en plus son importance comme étant une pièce du vaste puzzle de la vie de la Reine Elisabeth II.

Cette première saison est pleine de promesses pour la suite tellement elle est réussie en tout point. La prochaine est prévue pour fin 2017 logiquement, elle est déjà en production. Chaque saison représentera une décennie de règne. Après le couronnement et la découverte de toutes les contraintes de la vie d'une souveraine dans un contexte post-deuxième guerre mondiale, la saison deux se penchera sur la crise du Canal de Suez pour la grande Histoire, et approfondira la vie de Phillip Mountbatten pour l'histoire plus intimiste. Puis, le casting changera pour les deux prochaines saisons afin de coller avec l'évolution de l'âge des personnages.