Le secret a été gardé jusqu'à deux mois avant sa sortie, ce qui est très rare pour des productions Hollywoodienne. La société de J.J. Abrams, Bad Robot, originaire de ce projet faisant partie de l'univers de Cloverfield, sorti en 2008, a ainsi entretenu le mystère autour de 10 Cloverfield Lane en ne montrant qu'une bande annonce qui soulève tout un tas de questions. Est-ce une suite ou peut-être un prequel ? Et surtout, qu'est-ce qu'il y a derrière cette porte qu'il ne faut pas ouvrir ?

 

Petite résumé :

Michelle a eu un accident de voiture et se réveille dans une sorte de cave. D'abord prise de panique, celui qu'elle pense être son ravisseur, Howard, se présente comme son sauveur, puisqu'il l'a emmenée dans son bunker pour échaper à une attaque d'origine inconnue qui a contaminé l'air extérieur. Elle découvre aussi Emmett, qui a pu atteindre le bunker à temps. Pourtant, elle a du mal à croire à toutes ces histoires, entre évocation d'attaque extra-terrestre ou d'un complot russe... Ils vont devoir pourtant tenter de cohabiter pour survivre, même si des doutes commencent à s'installer...

10-cloverfield-lane-image01

Après l'accident de Michelle, les trois personnages se retrouvent dans un huis clos où l'ambiance tourne facilement à la paranoïa. Pour la jeune femme, c'est assez compréhensible, elle se retrouve enfermée là sans n'avoir rien demandé à personne alors qu'Howard a l'air d'être préparé depuis des années à cette situation catastrophe. Ancien officier de la marine, il semble au courant des menaces qui ont rendu l'extérieur invivable et avait tout prévu en construisant ce bunker. C'est comme ça qu'il a connu Emmett, lui étant plutôt opportuniste en venant se réfugier ici. 

 

Trois personnalités différentes se retrouvent donc enfermées, par choix ou pas, mais avec une volonté de survie. Il est difficile d'en dire plus sans en dévoiler l'intrigue, car c'est bien l'intérêt de ce film, découvrir ce qui se passe derrière la porte. Le spectateur s'identifie facilement à Michelle et va vite se poser les mêmes questions qu'elle et mettre en doute Howard qui n'a pas l'air si net que ça.

10-cloverfield-lane-image02

Pourtant, une fois la tension du huit clos installée, l'ennui va vite prendre place entre les quelques scènes clées qui donnent des indices en brouillent les pistes. Ce qui donnait envie dans la bande annonce, tout ce mystère entretenu, est balayé par une fin trop extravagante qui n'est plus très bien en adéquation avec le reste du scénario. Dommage, le mélange thriller et science fiction paraissait intéressant, mais ici ça ne colle pas très bien.

 

Malgré le bon jeu des acteurs, je n'ai pas été totallement embarquée dans cette histoire qui était vendue comme haletante, voire effrayante. Encore un film dont la bande annonce est meilleure que ce qu'elle vend !