Star-Wars-Le-Reveil-de-la-Force

Cela doit bien faire deux ans qu'on entend parler de ce film, j'en avais tellement marre que je n'avais plus envie de le voir, trop de marketing... Et puis j'ai osé regarder la bande annonce sous la pression des partages sur facebook il y a quelques semaines. A ce moment là, j'ai eu envie de le voir, j'ai acheté ma place en avance, pour une séance en Imax. Le marketing a fait son effet, il m'a vaincu.

 

Je ne me qualifie pas comme une fan, j'ai finalement très peu visionné chacun des six autres films mais j'adore l'esprit, ils m'ont marqué, Star Wars fait partie de ma vie, c'est comme ça. La saga Star Wars est indéniablement une oeuvre culte du Cinéma, de notre culture. S'attaquer à une suite était une épreuve périlleuse, surtout quand on sait à quel point les fans sont vite exaspérés au moindre changement (je pense notamment aux multiples versions retouchées de la trilogie "sacrée" initiale). Depuis le rachat par Disney, on entend de tout, de la catastrophe annoncée au succès assuré. J'ai essayé d'échaper aux commentaires et aux critiques, mais j'ai cru comprendre qu'il n'y a pas unanimité, soit on adore, soit on déteste. Certains se sentent même trahis. J'ai été plutôt séduite par cet épisode 7.

 

Pour moi, J.J. Abrams a rempli sa mission, le film respecte l'esprit Star Wars, il a gardé les transitions en rideau entre les scènes (effet que je n'ai personnellement jamais aimé), la réalisation est très belle, c'est bien rythmé, le thème musical est respecté et surtout on ne voit pas les 2h16 passer ! Au générique de fin, j'avais le sourire comme à chaque fois que je vais faire l'attraction Star Tour de Disneyland, c'est toujours pareil, mais je ne m'en lasse pas. Et c'est donc sur cette réflexion que je me suis dit, oui en effet, c'est toujours pareil... Mais on ne s'en lasse pas.

 

En essayant de ne pas spoiler, oui, il y a une impression de déjà vu. Pour ceux qui connaissent les films par coeur, je pense que ça doit énerver, il y a beaucoup de similitudes entre l'épisode 7 et l'épisode 4. Il n'y a pas eu beaucoup d'effet de surprise et pourtant, j'étais bien dedans, ça ne m'a pas plus dérangé que ça. Je préférais me demander où ils allaient nous mener. Il faut dire que les deux nouveaux personnages principaux amènent une certaine fraicheur. J'ai adoré le personnage de Finn, joué par John Boyega. On le comprend dans la bande annonce, il est un jeune stormtrooper qui craque lors d'une mission et déserte. Les choses s'inversent un peu, un méchant veut fuir le côté obscur. Il rencontre Rey, jouée par Daisy Ridley qui impressionne par son assurance et sa détermination. Tous deux rencontrent malgré eux la résistance menée par Leia et bien sûr on croise les anciens personnages. Je n'irai pas plus loin à propos de l'histoire, pour ne pas spoiler. Mais je peux vous dire que le nouveau petit robot BB-8 est vraiment attachant, une petite sphère étonnamment expressive, on se surprend à comprendre le sens de ses bip-bip.

 

Les combats et scènes avec vaisseaux sont beaux, les décors sont grandioses, les personnages principaux attachants. Bref, tout va bien et pourtant il y a un petit truc qui pèche pour que le film soit parfait (à part cette histoire de similitudes avec l'épisode 4, cet aspect de reboot donc). Le méchant Kylo Ren n'a pas l'air aussi menaçant qu'un Dark Vador. Dans la bande annonce, on le voyait avec son sabre à trois lasers, son masque, et puis on le découvre dans le film, et là, pfiouuuut, il ne fait pas peur. Le Premier Ordre, descendant de l'Empire, semble organisé comme avant, il a l'allure de 3ème Reich, mais il ne semble pas menaçant, même s'il veut s'en donner l'air. Je reviens à Kylo Ren, il maîtrise le côté obscur de la force, on sent que son modèle est Dark Vador, mais son personnage a un côté Buddy Pine, le méchant du film Indestructible (Disney aurait-il mis son gros grain de sel ?), et ça le décrédibilise, il manque de charisme, dommage. Je ne vais pas aller plus loin pour ne pas tomber dans le spoil. Pour finir avec les côté négatifs, il manque un côté grandeur inter-galactique. Pour moi, Star Wars, c'est un grand nombre de planètes, de systèmes solaires, des enjeux politiques et là, je n'ai pas ressenti ça. On tombe limite dans le mélo familial plutôt qu'une guerre des étoiles, comme le voudrait le nom de la saga.

 

Malgré tout cela, j'ai beaucoup aimé car j'accepte leur parti pris, et j'attends de voir la suite dans un peu plus de deux ans. J'ai vraiment passé un bon moment et c'est ce qui compte. L'humour est très bien utilisé, sans être potache, avec quelques comiques de situations ou de personnages bout en train. En attendant, je pense que je vais finalement regarder de nouveau les six épisodes précédents et peut-être aller revoir le septième, histoire de me confirmer tout ce que je viens d'écrire.