prometheusC'est avec plaisir que je reprends mon activité sur le blog avec un film fascinant, le dernier Ridley Scott. On reconnaît ses thèmes fétiches entre Alien (l'expédition spatiale et découverte de vie extra-terrestre) et Blade Runner (un robot tellement semblable à l'humain qu'on s'y méprendrait), mais finalement Prometheus a sa propre identité, on comprend le lien avec Alien mais l'histoire s'en détache assez pour même donner envie à une suite, parce que c'est de la science-fiction et la science-fiction quand c'est bien fait ça soulève beaucoup de questions. 

Un couple de scientifiques découvre une image similaire dans les fresques de différentes civilisations anciennes sur Terre. Ils comprennent cela comme étant la réponse à l'origine de l'humanité. On les retrouve dans une équipe d'exploration de 17 personnes à bord du vaisseau Prometheus en route pour une planète lointaine afin de trouver la réponse à leur recherche. Mais que vont-ils trouver à leur arrivée ? Il semble que la vie ait existée à première vue lors de l'atterrissage, on aperçoit des lignes droites sur le sol, trop droites pour être naturelles...

L'équipe par en expédition dans ce nouveau monde, les décors sont magnifiques, ça fait vrai, on n'est pas dans un univers visuel excessif, on y croit, du vaisseau à la planète. On aurait presque envie de faire des arrêts sur image pour visiter nous aussi ce monde inconnu, scruter chaque détail comme le fait l'équipe d'exploration. La narration est justement rythmée, on ne voit pas les 2h passer, on aimerait en voir plus même. D'ailleurs, si je dois faire une critique négative, c'est au niveau des personnages. Rien à dire sur les acteurs, c'est juste qu'à part Elizabeth Shaw (Noomi Rapace) et David (Michael Fassbender) les autres semblent juste être là pour des éléments clés de l'histoire. Ce que je veux dire c'est que ce sont ces deux personnages qui apportent le plus au film.
Fassbender fascine et effraie en robot si proche de l'humain. Il permet toutefois, je crois, de donner un clé à cette histoire pleine de mystère. David a été créé par des humains, les humains cherchent leurs origines et certains membres de la mission espèrent trouver des réponses sur cette planète, mais le robot semble bien plus conscient des choses et comprendre plus vite, ce qui le rend supérieur à son créateur... 
Rapace incarne le docteur de manière forte, elle doit faire preuve de beaucoup de courage. Ce qu'elle vit sur les quelques jours de l'expédition est très dur et montre sa force de caractère. D'ailleurs, spectateur sensible, il va falloir être fort sur certaines séquences qui frôlent le film d'horreur...

Pour ce qui est du choix de la 3D ou pas, perso j'ai mis les lunettes même si j'ai du mal avec ça. C'est de la bonne 3D qui donne une profondeur sur les zones explorées, ça nous plonge plus dans l'univers mais je pense que le film est tout aussi grandiose en 2D.

J'aimerais en parler plus mais tout ce que je dirais dévoilerait trop d'éléments. Le pire, c'est que je n'ai pas tout compris mais ce film est tellement captivant que pour une fois, je suis prête à aller le revoir.