crazy-stupid-love

Tu as envie de te divertir, de rigoler ? Va voir Crazy, Stupid, Love. Ce n'est pas fait pour être hilarant du début à la fin car il y a une histoire sérieuse un peu dramatique à l'origine : un divorce. Mais quand on ajoute une pointe de romantisme et une bonne dose d'humour ça donne un très bon film.

Le casting y est sûrement pour quelque chose. Juliane Moore et Steve Carell forment un joli couple, les Weaver, qui introduit le film en annonçant leur divorce. Badaboom, effet boule de neige, leurs enfants (mention très bien Jonah Bobo qui interprète à merveille leur fils de 13 ans) l'apprennent ainsi que la baby-sitter, secrètement amoureuse du père, alors que le fils est secrètement amoureux de la baby-sitter... Vous suivez ?
Bon, étape n°2 : Cal Weaver noie son chagrin dans un bar. Dans ce lieu branché sévit un charmeur, le craquant Ryan Gosling (Jacob Palmer dans le film). Jacob se donne pour mission de rebooster la confiance et surtout le potentiel virile de Cal, totalement jaloux d'un certain David Lindhagen (dont personne n'arrive à prononcer le nom correctement), collègue de sa femme et cause du divorce.

Tout ces personnages évoluent ensemble créant des situations parfois invraisemblables mais tellement drôles. Les dialogues sont percutants, beaucoup de bonnes répliques. Aller, cadeau, en voici quelques unes (en VO sorry) :

- Lors de la première scène au restaurant, Cal et Emily regardent la carte des desserts :
Cal: "How about we say what we want on three? One, two, three."
Emily: "I want a divorce."
Cal: [au même moment] "Crême brulée."

- Hannah, une nouvelle conquête de Jacob, un peu saoûle demande à Jacob d'enlever son t-shirt :
Hannah: "Take of your shirt!"
Jacob: "Why?"
Hannah: "Will you take off your shirt?"
[Jacob enlève son t-shirt et Hannah le découvrant torse nu]
Hannah: "Seriously!? It's like you're photoshopped!"

- Emily désespérée tente de se justifier auprès de Cal :
Emily: "When I told you when I had to work late? I really went to go see the new Twilight movie by myself, and it was so bad."

Bref, j'ai adoré. Et pour conclure, ce film parle d'âme-sœur et du fait que parfois il faut croire en l'amour même s'il parait impossible :)