les_tuche

Tous les ans on a droit à une comédie bien française, un peu sur la même période estivale où on voit du soleil et des beaufs en vacances (Brice de Nice ou pire Camping). Et même si j'étais souvent déçue, j'allais les voir. Là, ça faisait longtemps que j'avais pas testé la comédie de l'été. Les Tuche, c'est d'Olivier Baroux, il y a Jean-Paul Rouve avec une nouvelle expérience capilaire, ça parle de Monaco... Aller, je teste.

Bon, ça va, franchement ça va, on a eu pire. Après, ça vole pas haut encore une fois, on reste dans les clichés. 
Les Tuche, bien introduits par le petit dernier de la famille au début du film, sont des gros beaufs d'un village fictif du nord vu l'accent, Bouzolles. Là-bas tout le monde les connait, leur but c'est de ne pas travailler et de vivre avec les allocations chômage. Ils mangent des frites ou tout autre plat à base de pommes de terre... Un jour, ils gagnent 100 millions d'euros à la lotterie et décident de partir vivre à Monaco car la mère de famille (Isabelle Nanty) est fan de la princesse Stéphanie. Ça va être le choc des cultures, les Tuche vs les monégasques. Forcément, ça crée des situations insensées, imaginez des personnes qui ont toujours vécues dans la pauvreté, dans le même village, et pas très cultivées avec ça, qui se retrouvent à pouvoir vivre dans le luxe ! Alors, comme ils disent "Tuche pour un, un pour Tuche" !

Ce qui est dommage, c'est qu'au départ, l'idée n'est pas mal, mais elle est mal exploitée. Dans la famille, il y a trois enfants, l'ainé calqué sur son père trop peu exploité, la bimbo fan de Paris Hilton et le petit dernier surdoué qui se fait passer pour un crétin. La mamie alcoolique, c'est pareil, elle est là pour le décor, et le couple pourrait être plus drôle. Alors, ils sont géniaux chacun de leur côté, mais je pense qu'on aurait pu mieux jouer sur le duo.
L'histoire est complètement tirée par les cheveux, mais pourquoi pas. Le problème, c'est qu'on a essayé d'intégrer dans l'intrigue un peu "d'action" avec une histoire d'arnaque, mais soit il fallait faire sans, soit beaucoup plus l'utiliser. De même pour des moments plus "tragiques" ou tendre... Le bon côté, c'est qu'il y a des passages bien drôles, tant qu'on a le même humour, si on accroche pas au début, on accrochera pas après. Moi j'ai ri et justement c'est le point positif du film, c'est une vraie comédie, pour une fois qu'on rit plus que pour ce qu'on a déjà vu dans la bande annonce ! Si j'arrivais à retenir les répliques j'en noterai ici... Et puis, des petits moments où l'équipe se fait plaisir, par exemple une jolie parodie d'une banque qui met souvent en scène une personnalité à qui le banquier demande "alors heureux ?" - "oui, très heureux !". 

Ce film reste, malgré quelques couacs, distrayant et fait passer un bon moment. La grande morale c'est que l'argent ne fait pas le bonheur, ça on le sait déjà (peut-être). Et, pour les fans des Robins des Bois, c'est comme si on retrouvait le personnage de Radio Bière Foot dans le film. D'ailleurs, il y a une petite apparition de Pascal Vincent.